[Zoom sur…] Les ingrédients de bases de la cuisine coréenne.

Qu’est-ce-qu’il faut comme ingrédients pour cuisiner des plats coréens ?

La liste des ingrédients coréens est longue, mais si vous possédez déjà les 7 premiers ingrédients ci-dessous, vous aurez de quoi faire pour commencer à cuisiner quelques plats coréens. L’essentiel, c’est de commencer à maîtriser ces ingrédients avant d’aller plus loin. Le strict minimum d’ingrédients sont :

  • Sauce soja : c’est l’assaisonnement principal. En effet, dans la cuisine coréenne (et asiatique), il est l’équivalent du sel. On en met partout pour saler/assaisonner, vous pouvez mettre dans la soupe, dans la sauce, la viande, sauce pour marinade, … On peut aussi en mettre sur un oeuf au plat, dans les plats de pâte ou de riz, …

Après ouverture, il se garde dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

⇒ Exemples de plats coréens où on trouve de la sauce soja : bulgogi, soupe, sauce, … [disponible sur notre site : Bouteille Sauce Soja 900ml ou Bouteille Sauce Soja 150ml]

 

  • Huile de sésame grillée : c’est un condiment principal dans la cuisine coréenne. C’est une huile délicieusement parfumée, son parfum se rapproche de l’huile de noisette. Il sert surtout pour aromatiser les plats. Il n’est pas fait pour la cuisson, car l’huile de sésame ne supporte pas très bien les hautes températures. Préférez l’utiliser « à froid ». Il se marie très bien dans les soupes à bouillon clair, avec les viandes, sauce très épicée, les nouilles et riz, fruits de mer, …

Après ouverture, il se garde dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

⇒ Exemples de plats coréens où on trouve de l’huile de sésame : japchae, bulgogi, kimbap, bibimbap, …  [disponible sur notre site : Bouteille de 55ml ou Bouteille de 500ml]

 

  • Guchojang (pâte de piment coréen) : c’est une pâte assaisonnée et souvent utilisé dans la cuisine coréenne. Elle est plutôt relevée, mais incontournable dans la cuisine coréenne. Son pouvoir piquant vient du fait, qu’elle chauffe très vite votre palais et son degré épicé dépends de la sensibilité de votre palais. Il est rarement utilisé pur, le gochujang est une base pour toute préparation, alors c’est à ce moment qu’on peut encore maîtriser son pouvoir de feu. 

Après ouverture, il se garde dans le réfrigérateur pendant des mois (et voir même au delà de la date limite de consommation, du moment que la pâte n’a pas séchée)

  • ⇒ Exemples de plats coréens où on trouve du gochujang : teokkbokki, porc bulgogi, kimchi buddae, bibimbap, … [disponible sur notre site : Pot de 500g]

 

  • Doenjang : c’est une pâte à base d’haricot de soja préparé, salé et fermenté, comme équivalent chez son voisin japonais, on connait la pâte de miso. Il est surtout utilisé pour cuisiner des bouillons ou assaisonnement.

Après ouverture, il se garde dans le réfrigérateur pendant des mois (et voir même au delà de la date limite de consommation, du moment que la pâte n’a pas séchée)

  • ⇒ Exemples de plats coréens où on trouve du doenjang : sauce ssamjang, doenjang jiggae, … [disponible sur notre site : Pot de 500g]

 

  • Gochugaru (poudre de piment coréen) : c’est de la poudre de piment, un équivalent du paprika mais plus relevé (moins que le piment de Cayenne). Il est l’épice de base du kimchi et de certaines recettes coréennes.

Après ouverture, il se garde dans un endroit sec et à l’abri de la lumière. Sinon, pour éviter que le rouge devient plus foncé, vous pouvez congeler la poudre et la rouge restera intact et d’un rouge vif.

  • ⇒ Exemples de plats coréens où on trouve du gochugaru :  kimchi ; soupe de Kimchi jiggae, … [disponible sur notre site : sachet de 500g ]

 

  • Le riz : Les coréens ont un riz rond spécifique, c’est-à-dire un peu collant. On le recommande de le cuire « à la vapeur » ou « à l’étouffé ». A ce jour, nous proposons le riz rond, utilisé dans la cuisine japonaise et cultivé en Italie (un des grands pays producteur de riz rond). Il est bon et son prix est abordable. Nous promettons de vendre du riz coréen (cultivé et importé de la Corée du Sud), mais le prix sera assez élevé.

Après ouverture, il se garde dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

⇒ On prévoit bientôt la vidéo tutoriel du cuisson de riz, sans auto-cuiseur.  [disponible sur notre site :  paquet de 500g

 

  •  Graine de sésame dorée: Les graines de sésame dorée sont souvent utilisé dans la cuisine coréenne comme aromate. Elles craquent sous la dent et donnent un petit goût spécifique au plats coréens.

Après ouverture, il se garde dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

Vous connaissez la sauce Gireum-jang? C’est cette sauce douce et parfumé au sésame servie avec les viandes grillées (comme le Samgyeopsal); Pour la préparer, voici ma recette maison : moudre les graines de sésames dorées, mélangez avec du sel et poivre, huile de sésame, ciboule émincée très finement et de l’huile de sésame, vous obtenez cette délicieuse sauce Gireum-Jang.

 

  • le Gim/Kim (feuille d’algue): Les feuilles d’algue dans la cuisine coréenne est aussi très consommé, pas seulement pour confectionner des sushis, mais dans la vie courante et comme « Banchan » (petits plats d’accompagnement).

Après ouverture, bien refermez le sachet dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

⇒ Exemples de plats coréens où on trouve du Gin/Kim : dans le kimbap,   [disponible sur notre site :  paquet de 5 feuilles

Merci.

Note : revenez de temps à autre sur cette page. J'actualiserai les liens pour les tutoriels et les liens vers les produits, que vous trouverez chez nous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Afin de suivre l'audience sur visite de pages et articles

Google Analystics

Other